Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En continuant votre visite, vous acceptez l'utilisation de nos cookies. Obtenir plus d'informations Fermer
Votre navigateur n'est pas supporté. Certaines fonctionnalités peuvent ne pas fonctionner correctement. Veuillez consulter la liste des navigateurs supportés pour une expérience optimale. Fermer

Star Trek Online

Le passé et le présent

Par Nevandon
lun. 23 avril 2018 09:00:00 PDT

Kira Nerys, la Kai du Bajoran, se frotta les tempes. Elle sentait une migraine venir. Pour le moment, la douleur ressemblait à un grondement dans arrière du crâne. Il lui rappelait le bruit des navettes cardassiennes effectuant des piqués au-dessus des collines de Dahkur, la fois où ses amis et elle-même avaient été pris en chasse. Mais ce soir, elles auraient décidé de faire rugir leurs moteurs dans son cerveau. Cela se passait toujours ainsi, lorsqu'elle avait à présider une réunion avec des politiciens.

Du thé, se dit-elle soudainement Cela devrait aider. Ses pas la menèrent à l'extérieur de la salle de réunion et dans les halls de Terok Nor.   Elle allait se faire une bonne grosse tasse de thé et s'asseoir dans ses quartiers privés du temple pour y méditer jusqu’à ce que la douleur disparaisse. Peut-être que cette fois-ci, elle y échapperait ?

La récente attaque sur Bajor les avait tous secoués. Encore aujourd'hui, des décennies après l'indépendance, le gouvernement de Bajor lui semblait balbutiant et fragile. La réunion se transforma rapidement en un capharnaüm entre les faction. Ave Yett, le jeune sénateur de la province de Lonar, faisait tout son possible pour convaincre le Conseil de participer à des pourparlers avec les Tzenkethis, et arriver à un accord de paix. « Nous sommes des voisins pacifiques depuis des générations, dit-il, il doit y avoir une explication ! »

Kira eut un rire sarcastique alors qu'elle saluait nonchalamment Rom, qui réparait l'une des table de dabo de Quark. L'ancienne Kira Nerys se serait battue bec et ongles contre cette idée. Négocier la paix avec un ennemi qui venait de les attaquer – cela ressemblait à un aveu de faiblesse. Mais elle n'était plus comme cela à présent. Il fallait qu'elle prenne une grande inspiration, et réfléchisse à ce que la Kai de leur peuple dev – attendez.

Cela faisait des années que Rom n'avait pas mis les pieds à Terok Nor. Le Conseil ne se réunissait jamais sur cette station spatiale, à moins que des dignitaires étrangers soient présents. Et... pourquoi se référait-elle à la station sous le nom de Terok Nor ?

Elle se retourna doucement, réalisant qu'elle ne portait pas ses habilles de Kai. Elle baissa les yeux et vit qu'elle était vêtue de l'uniforme bajoran moulant qu'elle avait mis au placard il y a bien longtemps. La station arborait un décor cardassien, Terok Nor était ressuscité. Elle avait le même aspect qu'au moment précédant l'arrivée des la Fédération, en piteux état et couvertes des stigmates de la guerre.

À l'extérieur, un rayon de lumière surgit, et le Temple Celestial s'ouvrit en grand. Kira leva les yeux, cherchant une réponse dans cette lumière qui avait donné la foi à son peuple. Mais à la place, des milliers de ces vaisseaux insectoïdes qui avaient ravagé sa planète se déversèrent du trou de verre dans un bourdonnement assourdissant. Dans son esprit, elle pouvait entendre Martok l'appeler encore et encore par la radio. « Les Hur’qs ! » s'époumonait-il, d'une voix à l'intensité et la terreur grandissantes.

Kira se précipita vers l'ascenseur. Elle devait se rendre aux opérations. Elle était aux commandes et devait donc défendre la station !

Alors qu'elle atteignait la porte, un rugissement horrifique l’accueillit. Le silhouette d'un extraterrestre monstrueux se trouvait devant elle. Elle n'eut pas le temps de réagir que déjà la créature indescriptible élançait ses pattes crochues vers son visage.

Elle ne cria pas. Ce n'était pas son genre.

***

Un léger bip sonnait à travers sa chambre.  Kira se mise en position assise sur son lit ; elle haletait. Il lui fallut un moment avant de reprendre ses esprits. Elle était dans le temple de Hathon. Terok Nor n'était qu'un vieux souvenir. La créature, quelle qu'elle soit, n'était pas réelle. Une inspiration profonde, puis une autre.

Encore une vision. Elles étaient plus fréquentes récemment, et plus intenses depuis l'attaque des Tzenkethis et des Hur’qs. Inspiration profonde. Elle tiendrait bon. Au nom de son peuple, elle continuera à subir ses visions jusqu'à ce qu'elle en comprenne le sens. Les prophètes essayaient de lui parler, c'était la seule explication possible.

Peut-être... Peut-être même que Benjamin était parmi eux.

Le communicateur sonna à nouveau. Elle tapa sur le bouton et manqua de grogner, « Rapport ».

Il y eut un long blanc. « Je vous pris de m'excuser, Éminence. Je vous dérange peut-être ? Vous m'avez demandé de vous prévenir dès que nous aurions une réponse. »

Une autre inspiration. « Non, non, c'est ma faute, docteur Likra, dit Kira. Le docteur Likra était l'un des esprits les plus brillants que Bajor ait vu depuis des générations, et l'une des seules personnes avec qui Kira aimait s’entretenir ces jours-ci. Elle lui faisait confiance. Par de nombreux aspect, il lui rappelait Julian. « S'il vous plaît, dites-moi ce que vous avez découvert. »

« Notre rapport initial était correct, Éminence. Likra continua, « Il n'y avait pas de germanium sur Bajor au moment de l'attaque tzenkethie initiale. Malgré la raison supposée de leur tentative de... purification, il n'y avait aucune trace d'œufs d'Hur’q, ou de vaisseau enfoui sur notre planète. »

« Merci, docteur, dit Kira. Veuillez m'envoyer le rapport sur mon canal privé. »

« J'en enverrai également une copie au Conseil Scientifique, afin que nous puissions étudier cela ensemble. »

« Attendez », dit Kira. Tout ce qui était présenté au Conseil devenait une affaire publique. « Gardons ça entre nous pour le moment. »

Un autre silence gêné. « Comme vous le désirez, Éminence. »

« Que les prophètes vous accompagnent, docteur Likra. » Kira racrocha.

Elle s'appuya sur la tête de lit et soupira. Il étaient suffisamment au Conseil à exiger de Bajor qu'elle pousse la Fédération à l'action.  À la vengeance plus précisément. Si la rumeur s'ébruitait que les Tzenkethis avaient attaqué sans raison apparente, leurs voix ne se ferait que plus fortes. 

Elle sortit de son lit et se dirigea vers le coin salle-de-bain de sa modeste chambre. Le vieux lavabo n'avait pas d'eau chaude, mais elle ne broncha pas lorsqu'elle s'aspergea le visage. La vie de Kai n'était pas vraiment différente de celle des combattants pour la liberté. Pas de confort particulier,

enfin, cela n'avait pas toujours été le cas. Kai Winn avait demandé tout le confort possible, mais Kira était déterminée à ne pas lui ressembler. Elle voulait faire les choses dans les règles. Cela faisait plus de dix ans qu'elle était Kai, mais elle avait toujours l'impression de réparer les erreurs de ses prédécesseurs.

Son miroir reflétait un visage... différent désormais. Plus ridé, bien-sur, mais de celles causées par les rires et l'attention. Mais surtout, elle voyait une personne bien différente de celle du jour où elle était devenue Kai. Cette Kira Nerys quittait tout juste le commandement de Deep Space Nine. Elle était une femme d'action, et aurait été dans son élément dans la situation actuelle, exigeant rétribution contre les Tzenkethis.

Mais il lui fallait réagir différemment aujourd'hui. Elle devait essayer. Pour Opaka Pour Bareil. For Benjamin, où qu'il soit Et surtout, pour Bajor.

Kira Nerys serait un Kai dont le peuple serait fier. Car elle était la seule en qui avoir confiance pour réussir cette tâche.

 

sto-news, sto-launcher, star-trek-online, sto-steam, victory-is-life-story,

Les plus récentes Voir plus

Une secousse parcourut le pont du Palanquin, projetant l'équipage comme des poupées de chiffon tandis que les instruments explosaient dans une pluie d'étincelles.
Lire la suite
Ce week-end, nous vous proposons un événement spécial vous permettant de gagner des Gages de Réputation bonus !
Lire la suite
Consultez nos notes de mise à jour pour connaître les derniers changements apportés à Star Trek Online.
Lire la suite

hover media query supported