Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En continuant votre visite, vous acceptez l'utilisation de nos cookies. Obtenir plus d'informations Fermer
Votre navigateur n'est pas supporté. Certaines fonctionnalités peuvent ne pas fonctionner correctement. Veuillez consulter la liste des navigateurs supportés pour une expérience optimale. Fermer

Neverwinter

Dev Blog : les hypogées

Par clearmind
lun. 19 févr. 2018 07:00:00 PST

Les hypogées sont une nouvelle zone passionnante à explorer dans la toute nouvelle extension de Neverwinter, Lost City of Omu. Ces tunnels labyrinthiques courent sous la cité en ruine et renferment des autels immémoriaux, des monstres féroces et de superbes trésors ! Randy Mosiondz, Content Lead et Loremaster accompagne Nate Herzog, Environment Art Lead pour vous en apprendre plus sur ces lieux laissés à l'abandon.

 

Randy : Omu était jadis l'un des joyaux de Chult, au point même de rivaliser avec l'activité commerciale de Port Nyanzaru. Les habitants d'Omu ont construit une ville très riche, autour d'un somptueux palais pour la famille royale. Ils faisaient beaucoup d'envieux, ce qui alimentait leur fierté.

Cependant, leur orgueil et leur avidité suscitèrent l'ire de leur dieu tutélaire, Ubtao, qui finit par leur tourner le dos. Sans le soutien de leur dieu, les habitants d'Omu succombèrent à la maladie et à la pestilence. En l'absence d'Ubtao, les habitants d'Omu se tournèrent vers des esprits locaux reclus connus sous le nom des neuf dieux fourbes, et leur ont érigé des autels sous la ville.

Malheureusement, même les dieux fourbes ne purent prévenir la chute d'Omu. Les bâtiments tombèrent en ruines et furent infestés de monstres provenant de la jungle qui gagnait sans cesse plus de terrain. De violentes émeutes provoquèrent la fuite des nobles, avant que toute la cité ne finisse par être abandonnée.

Les hypogées, comme les ont appelés les explorateurs qui les ont récemment redécouverts, ont été les plus touchés. Les effondrements et autres débris les ont isolées les unes des autres.  Certaines zones ont été envahies par la végétation, inondées ou se sont effondrées dans des conduits de lave souterrains. Bien que périlleux à explorer, les hypogées renferment encore de nombreux trésors et créatures, constituant l'héritage perdu d'Omu.

Nate : Lorsque nous avons travaillé sur l'environnement des hypogées, Randy et moi souhaitions donner à chacun des 9 autels une identité distincte, de par leur agencement, leur éclairage et leur fichier de ciel.  Nous souhaitions également représenter les différents alignements de chaque dieu par la profondeur des autels, vous donnant le sentiment de descendre toujours plus bas pour atteindre l'autel du dieu chaotique mauvais, Wongo le monstre-su.

L'autel le plus proche de la surface est dédié à MOA LE JACULI.  Moa est un dieu sincère et juste qui ne mentirait jamais.  Je souhaitais que l'éclairage de son autel ne provienne que des puits de lumière.  Les racines traversant le plafond vous rappellent que vous êtes proche de la surface.  

Vient ensuite SHAGAMBI LE KAMADAN.  Shagambi est une déesse sage et sauvage, qui n'a aucune pitié pour ceux qui font le mal.  Cette pièce conserve des puits de lumière quoiqu'un peu atténués, ainsi que des racines, avec une atmosphère différente due à son éclairage et au brouillard au sol.

En poursuivant votre descente, vous atteignez l'autel de KUBAZAN LE FROGHÉMOTH.  Kubazan est un dieu sauvage et fougueux, qui ne connaît pas la peur et ne craint pas de prendre des risques.  Les Froghémoths sont des prédateurs amphibiens de la taille d'un éléphant, avec quatre tentacules et trois yeux, et je souhaitais donc que son autel contienne de l'eau.  Comme vous êtes encore proche de la surface, la rivière qui serpente dans les ruines d'Omu s'infiltre à travers le plafond endommagé.

Un peu plus profondément et à l'ouest, vous trouverez l'autel d'OBO’LAKA LA ZORBO Obo’laka est une déesse obsessionnelle et compulsive, totalement esclave de sa routine.  Comme Obo’laka a des tendances maniaques, vous remarquerez que la pièce de son autel est propre, rangée, sans tas de gravats, poussière ou crasse. Exactement comme elle l'aime.  Cet autel est encore plus profond, et vous n'y trouverez donc que des petites lianes qui poussent à travers le plafond.  

En continuant sa descente, le joueur arrive à l'autel de PAPAZOTL L'EBLIS  Papazotl est un dieu malin et sournois qui ne respecte l'autorité de personne et s'attend à ce que l'on suive ses ordres. Comme les eblis sont des abominations volantes qui sillonnaient la jungle de Chult, j'ai donné à cette pièce un très haut plafond avec des endroits très commodes pour se poser, ainsi qu'un conduit menant à la surface et baignant la pièce de lumière diffuse.

Voici l'autel de NANGNANG LA GRUNG. Nangnang est une déesse cruelle et agitée qui refuse catégoriquement de partager quoi que ce soit.  Comme les grungs sont des amphibiens humanoïdes venimeux semblables à des crapauds, j'ai disposé de l'eau qui s'écoule dans la pièce depuis les hauteurs. J'avais également besoin de transmettre une impression de chaleur en raison de sa proximité avec le dernier et le plus profond des autels remplis de lave.

L'autel central est dédié à UNKH L'ESCARGOT DU FLÉAU. Unkh est une déesse égocentrique et excessivement contemplative, incapable de prendre la moindre décision. Des puits de lumière au centre de la pièce diffusent une lumière bleue qui se marie bien avec la lumière des torches.  

À l'est, se trouve l'autel d'I’JIN L'ALMIRAJ. I’jin est une déesse volage et imprévisible qui ne peut s'en tenir à un plan.  J'ai donné à cet autel un sentiment de descente et lui ai donné un éclairage similaire à celui de Nangnang pour transmettre une impression de chaleur.

L'autel le plus profond est dédié à WONGO LE MONSTRE-SU. Wongo est un dieu violent et fou à lier, agissant de manière irréfléchie sans se soucier des autres.  La pièce en elle-même est très dangereuse, symbolisant le fait que Wongo n'a que faire de vous.  Un moment d'inattention et c'est la chute immédiate dans la lave en fusion.

Randy : Merci d'avoir pris le temps de faire le tour des hypogées d'Omu à nos côtés ! Nous espérons que vous avez apprécié cet article et que vous allez profiter pleinement des hypogées lorsque Neverwinter : Lost City of Omu sera disponible !

Randy “Arkayne” Mosiondz
Content Lead et M

Nathan Herzog
Environment Art Lead

 

Discutez sur les Forums officiels

neverwinter, nw-news, nw-launcher, nw-steam, nw-lostcityofomu,

Les plus récentes Voir plus

Vous cherchez à faire le plein d'objets de sublimation ? Ce week-end, les Packs de sublimation seront en promotion !
Lire la suite
Ce week-end, vous gagnerez deux fois plus de ressources de l'Anneau de Terreur, ce qui vous aidera à progresser dans la campagne !
Lire la suite
Notes de version : NW.105.20181121b.6
Lire la suite

hover media query supported