Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En continuant votre visite, vous acceptez l'utilisation de nos cookies. Obtenir plus d'informations Fermer
Votre navigateur n'est pas supporté. Certaines fonctionnalités peuvent ne pas fonctionner correctement. Veuillez consulter la liste des navigateurs supportés pour une expérience optimale. Fermer

Livelock

A la rencontre de Tuque - Oslo

Par Patrik | jeu. 14 juil. 2016 10:00:00 PDT

Salut ! Je m'appelle Oslo et je suis un membre super important de l'équipe de Tuque Games.

 
Qu'est-ce qui vous a poussé à devenir développeur, ou à travailler dans le milieu du jeu vidéo ?

En fait, je n'ai pas choisi le jeu vidéo. Le jeu vidéo m'a choisi. Il y a un peu plus d'une année humaine, je suis arrivé chez Tuques Games avec mon nouvel animal de compagnie. J'ai adopté Jeff par l'intermédiaire d'un ami qui ne pouvait plus s'en occuper. Je l'ai ramené chez moi, puis accompagné au studio afin de rencontrer de nouvelles personnes susceptibles de me donner des caresses. 


Quel a été le moment le plus excitant ou le plus terrifiant dans le fait de travailler sur un titre inédit dans un jeune studio ?

Être développeur de jeux vidéo, c'est génial, mais ça peut parfois être perturbant. Le moment le plus terrifiant était quand des gens suspendus dans le ciel faisaient (soi-disant) des réparations sur des lignes électriques juste à l'extérieur de nos bureaux au troisième étage. Ils étaient très BRUYANTS. Heureusement que j'étais là pour les faire fuir. Pour ce qui est des bons moments, c'est surtout quand les donneurs de caresses ont de la nourriture livrée au bureau ou quand ils arrêtent enfin de fixer leur écran d'ordinateur pour jouer à la balle avec moi. 

Tout le monde a besoin d'activités en dehors du travail ; avez-vous un passe-temps pour décompresser (jouer à des jeux vidéo, de plateau, de cartes à collectionner...) ?

Quand je ne travaille pas, j'aime bien rogner du bois. Le bois, c'est rigolo. Et c'est bon aussi. 

 

Avez-vous une passion en dehors des jeux vidéo ?

En plus de passer du temps avec mon animal de compagnie, Jeff, j'aime bien aller à notre bungalow où je peux grignoter encore plus de bois et jouer dans l'eau. L'eau, c'est rigolo. Et la boue aussi. La boue, c'est même mieux en fait. 

 

Seriez-vous prêt à subir la procédure Livelock et transférer votre conscience ? Si oui, seriez-vous une Archive de conscience, ou une Division corrompue ?

Euh ?

 

Comment se passe une journée ordinaire pour vous ?

Je commence ma journée par manger, puis je fais la sieste, mais je me réveille à chaque fois que quelqu'un arrive. Je trouve que c'est important d'accueillir les gens convenablement. J'aime bien faire quelques rondes dans les bureaux aussi, pour m'assurer que les poubelles sont vides. Je crois que les donneurs de caresses trouvent que j'en fais trop, car ils me disent toujours "Oslo, non !"... Surtout si je trouve un mouchoir usagé sur le dessus. Je le fais disparaître instantanément dans ma bouche. Eh, il faut bien que quelqu'un le fasse !

 

Restez connecté avec #Livelock

 

 

livelock, ll-news,

Les plus récentes Voir plus

Offrez-vous le grand frisson au mois d'octobre grâce aux promotions sur les jeux Arc !
Lire la suite
C'est maintenant encore plus facile de streamer avec la toute nouvelle mise à jour Arc Streaming* ! Les joueurs peuvent streamer sans interruption sur Twitch avec tous...
Lire la suite
Livelock est disponible sur le PlayStation®Store – pour une durée limitée – avec une remise de 75 % !
Lire la suite

hover media query supported