Ta strona, by polepszyć twoje wrażenia z przeglądania, korzysta z Ciasteczek. Dalsze przeglądanie Arc Games oznacza, że zgadzasz się na używanie Ciasteczek.Dowiedz się więcej Schowaj
Używasz nieobsługiwanej przeglądarki. Niektóre z funkcjonalności mogą nie działać prawidłowo. Zobacz naszą listę obsługiwanych przeglądarek dla najlepszego efektu. Schowaj

Star Trek Online

Récits de guerre #17

Od Nevandon
wto, 11 sie 2015, 08:00:00

Le docteur Cratak avança précautionneusement dans le salon sombre mais parfaitement entretenu de la maison, puis consulta à nouveau son scanner portable. Du mouvement, encore une fois - une personne seule traversant un couloir arrière à toute vitesse, se dirigeant vers l'entrée ; puis plus rien. Cratak éprouva un soudain sentiment d'exultation suivi par une profonde déception, et alors que n'importe quel autre Romulien aurait probablement crié ou donné un coup de poing dans le mur de frustration, elle garda ses émotions contenues sous des années d'expérience. Ce n'était pas la première fois qu'ils n'arrivaient pas à temps pour empêcher un enlèvement des Hérauts, et elle ne doutait pas que cela allait arriver encore de nombreuses fois avant la fin de la guerre. Même ici sur Nouveau Romulus, dans les campagnes reculées où seuls quelques colons endurcis ont choisi de s'installer, les Hérauts ont débarqué sans prévenir.

Cratak remis le scanner en mode veille et ferma les yeux. Derrière elle, le lieutenant Terel lâcha un grognement indistinct, presque comme un Klingon. L'officier de sécurité fit un signe de sa main libre tout en gardant son pistolet à plasma braqué vers l'ouverture, et deux de ses subordonnés avancèrent le long du couloir central de la maison, défoncèrent la porte et pointèrent leurs armes vers les ténèbres du corridor vide.

La demeure resta silencieuse, à l'exception du vacarme que faisait l'équipe tactique. Aucune lumière ne s'alluma - le panneau de contrôle du SEP de l'entière face sud-ouest de la maison avait subi une surcharge un peu plus tôt, lors d'un affrontement avec un Héraut thrall.

"Elle est partie", lâcha Cratak. "Comme les autres."

Terel, dans son habituel élan d'entêtement, refusa de considérer cette conclusion comme la fin de l'opération. Les deux membres de son équipe tactique progressaient au travers de la maison, couvrant des encadrements de porte avec leurs armes et se faufilant entre les meubles. Terel les talonnait, puis chargea dans le couloir avec un pistolet dans une main et une grenade dans l'autre. La porte de la chambre arrière s'ouvrit avec un brusque à-coup et un faible couinement s'échappa de la pièce.

Terel vérifia les angles de la pièce, puis désarma et rengaina son pistolet. "Seulement un epohh", dit-elle. L'équipe tactique recommença à passer la maison au peigne fin, de la cuisine en désordre à la chambre déserte, mais il ne restait pas âme qui vive.

Pendant que Terel faisait les cents pas le long du couloir, Cratak contemplait une table d'appoint surmontée d'une œuvre d'art abstrait. À ses yeux, cela ressemblait à une flamme sculptée et stylisée, aux courbes arrondies et à la pointe fine dressée vers le ciel. Qu'est-ce que cela pouvait bien représenter ? Pour la famille qui vivait là, cet objet avait une signification. Désormais, cette dernière avait été perdue, en même temps que les gens qui avaient fait de ce lieu leur foyer. La maison entière était creuse, maintenant, vide – ce que toute la galaxie risquait de devenir. Elle ramassa la statue et traça la ligne de l'une de ses courbes arrondie du bout des doigts. C'était froid au toucher, sculpté dans une sorte de pierre de la région d'une couleur vert pâle, douce, presque comme de la peau mais sans la chaleur qui l'accompagne.

L'un des membres de l'équipe tactique revint après avoir fini de balayer la maison et, avec une posture militaire rigide, fit son rapport à Terel : "Nous avons terminé notre fouille du périmètre. Aucun compartiment de stockage blindé ou pièce de sécurité n'ont été trouvées - nulle part où se cacher des scanners ou des intrus. C'est vide. Nous n'avons aucune raison de nous attarder ici, lieutenant."

Terel acquiesça, bien qu'on puisse lire la déception sur son visage. Elle se tourna vers le docteur Cratak et déclara "Les Hérauts sont venus ici et sont déjà partis. Je ne pense pas que nous puissions trouver quoi que ce soit d'autre dans cette région des montagnes. Nous devrions retourner au Lleiset et attendre un autre signal."

Cratak hocha une fois la tête en repensant aux nombreux conflits dont elle avait été le témoin en tant qu'officier et docteur à bord des vaisseaux romuliens pendant des décennies. Des ennemis que vous ne pouviez voir, c'était une chose : les dispositifs occulteurs équipés à bord des navires de guerre romuliens en faisaient une stratégie tout à fait naturelle. Mais des ennemis qui apparaissaient au milieu de la nuit, capturaient vos enfants et votre famille, et s'éclipsaient dans l'obscurité de l'espace à des millions d'année lumière de là... cela ressemblait un peu trop aux tactiques du Tal Shiar à son goût. Des nuits sombres, et des personnes innocentes disparaissant sans le moindre bruit. Emportés vers des endroits inconnus sans espoir de retour. Pas de conflit, pas de négociations, pas de visage, rien que de la terreur.

Cratak reposa la statuette et tapota son communicateur. "Ici Cratak. L'équipe est prête à être téléportée. Il n'y a plus personne ici... rien que des animaux. Tous les habitants de cette colonie sont partis."

Le gémissement du rayon téléporteur plongea sur elle en guise de réponse et elle fut aspirée vers le néant.

 

 

Aimez la page Facebook de Star Trek Online pour obtenir du contenu exclusif et suivez-nous sur Twitch pour assister à nos streams en direct (anglais uniquement)! De plus, n’oubliez pas de vous abonner à notre chaîne Youtube pour voir toutes les dernières vidéos de Star Trek Online.

sto-news, sto-launcher, star-trek-online, recits-de-guerre,

Najnowsze Więcej

Witajcie wszyscy, Jak pewnie wiecie, pracujemy obecnie nad uruchomieniem naszych forów na nowym silniku Vanilla. Zależy nam, by wszystko było dopięte na ostatni guzik i w związku z tym, musimy o...
Czytaj więcej
Cześć wszystkim, W dniu 4 maja, będziemy przenosić wszystkie fora naszych gier w jedno miejsce, co ułatwi sprawę dla członków naszej społeczności. Każda gra wciąż będzie mieć swoje własne pod-forum...
Czytaj więcej

hover media query supported